Site Loader
achat de logement

3 belges sur 4 font de l’acquisition immobilière une priorité. Il est vrai qu’être propriétaire de son logement est à la fois une fierté et une opportunité de constituer un patrimoine durable. Toutefois, acheter un bien immobilier ne s’improvise pas, du moins si vous désirez acquérir un bien décent et dans les meilleures conditions. Voici les 5 étapes que tout acheteur doit respecter.

Définir un budget précis

Avant toute chose, il est impératif de faire état de ses finances. De quel moyen disposez-vous pour financer votre projet immobilier ? La majorité des accédants recourent au crédit immobilier pour acheter un bien. Il convient dès lors de déterminer votre capacité d’emprunt en tenant compte de votre niveau de revenu et de votre taux d’endettement. Il existe aujourd’hui des outils en ligne qui peuvent vous y aider. Il faut néanmoins savoir que les crédits hypothécaires se limitent le plus souvent à 60 ou 80% du montant total du projet. Vous devrez fournir un apport personnel d’au moins 20%. Cet apport personnel est destiné à couvrir les frais accessoires dont les droits d’enregistrement, les frais de notaire, les frais d’assurance.

Trouver le bien de vos rêves à prix raisonnable

Votre recherche doit impérativement se limiter à votre budget. Vous partez à la chasse aux apparts avec des critères bien précis. Il reste néanmoins plus judicieux de s’appuyer sur l’expertise des agences immobilières pour déterminer à quel type de bien pouvez-vous prétendre avec votre budget. Surface, nombre de pièces, secteur, les experts immobiliers vous aideront à mieux affiner votre projet sans perdre du temps. Ils disposent surtout de tous les moyens nécessaires pour dénicher tous les biens disponibles sur le marché. Ils pourront également négocier pour vous le meilleur prix. Une fois que vous aurez trouvé le bien idéal, faites immédiatement une offre réaliste en prenant soin d’insérer dans l’offre une clause suspensive.

Constituer un dossier de crédit

Il est à présent temps de trouver le crédit qui financera votre acquisition immobilière. Le dossier doit comprendre les justificatifs d’identité et de domicile d’usage. Vous aurez également préparé tous les justificatifs nécessaires pour prouver vos sources de revenus. Présentez également l’offre soumise au propriétaire du bien. Il est parfois utile de se faire aider par un courtier en crédit pour constituer un dossier solide et pour négocier le prêt hypothécaire. Le délai de traitement dépendra surtout de la qualité de votre dossier.

Signer le compromis de vente

Une fois l’aval du banquier obtenu, passez à l’étape suivante, c’est-à-dire la signature du compromis de vente. Le compromis permettra à la banque de lancer la procédure pour le déblocage des fonds. Il est toutefois fréquent que le banquier demande une expertise préalable afin de déterminer si le prix est adéquat en tenant compte des caractéristiques du bien.

Signer définitivement le contrat pour sceller la transaction

Une fois toutes les vérifications effectuées par les experts, vous pouvez signer le contrat définitif, contrat qui doit nécessairement être dressé par un notaire. Le contrat doit faire apparaitre l’identification des parties, le bien concerné, le prix fixé ainsi que les modalités pour la remise des clés. A vous ensuite de préparer votre emménagement.

Post Author: Léa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *